#LaRefMafieuseDuJour : « Gangs of London », nouvelle série choc sur le crime organisé

Forte de son succès outre-Manche, la série créée par Gareth Evans et Matt Flannery débarque en France sur la plateforme Starzplay. À l’affiche, on retrouve notamment Joe Cole, l’une des stars de Peaky Blinders, plongé dans un univers de complots et de violence.

Les adeptes des Sopranos et autres Gomorra seront comblés avec cette énième fiction sur la pègre. Depuis deux décennies, Finn Wallace est le chef de la plus puissante famille du crime organisé. Alors qu’il est assassiné, son fils, Sean, veut prendre la relève avec le soutien du clan Dumani. En jeune leader au tempérament impulsif, il s’enfonce dans un monde corrompu et découvre les rouages internes de ce qu’on appelle le « milieu ». Mais le vide laissé par la mort de son père le place au centre d’une guerre des gangs d’échelle internationale pour le contrôle et la domination du crime britannique.

Sean Wallace alias Joe Cole – l’acteur pas le joueur de foot -, vedette de cette nouvelle production, est habitué aux intrigues mafieuses puisqu’il a interprété John Shelby dans Peaky Blinders, déjà un classique du genre. Pour ceux qui l’ignoraient, ce n’est pas en bons termes qu’il a quitté le show de la BBC après la saison 4. Il se sentait étouffé dans ce qu’il qualifie de « Cillian Murphy show », et a préféré s’envoler vers d’autres projets pour gagner en exposition. Cette fois, on le retrouve sans son fétiche cure-dent au coin des lèvres, non plus dans la Grande-Bretagne de l’entre-deux-guerres, mais dans la société londonienne contemporaine.

Image : Sky Atlantic

Une série violente bourrée de scènes d’actions

Dès les premières minutes du show, on reconnaît la patte de Gareth Evans, spécialiste des films d’actions. Dans une entrevue avec le Hollywood Reporter, le réalisateur du diptyque The Raid avoue qu’il a voulu « gothamiser » la capitale anglaise, s’éloigner de son image touristique et ses beaux quartiers, pour se focaliser sur ses coins sinistres, délaissés, où trafic et criminalité règnent. De nombreuses scènes du programme sont ainsi tournées dans des caves et des entrepôts abandonnés.

D’après diverses critiques, la violence visuelle qui émane de Gangs of London est d’une teneur sans précédent dans l’histoire des séries télévisées, c’est dire. Luttes incessantes, armes à feu omniprésentes, bains de sang à chaque épisode, cervelles qui explosent de toutes parts… la totale. Le scénario n’a évidemment rien de bien original, mais la qualité de la réalisation et la force d’incarnation du casting – complété notamment par Michelle Fairley, connue pour son rôle de Catelyn Stark dans GoT – suffisent à donner de l’intérêt au show.

Gangs of London se dévoile depuis hier à raison d’un épisode par jour sur Starzplay. Une deuxième saison est déjà en préparation.

Bande-annonce officielle.