#LaRefCommémoréeDuJour : le Général De Gaulle nous quittait il y a 50 ans

Le 9 novembre 1970, à 79 ans, Charles De Gaulle s’éteignait dans la commune de Colombey-les-Deux-Églises, son fief de retirement. Un demi-siècle plus tard, son esprit et son aura résonnent encore dans le coeur des Français.

18 mois se sont écoulés depuis que le Général a quitté la présidence de la République, après que le peuple ait voté majoritairement pour le « non » à son référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat. Il vit retranché en Haute-Marne avec sa femme Yvonne, dédie son temps à la rédaction de ses Mémoires d’espoir, suite – inachevée – de ses Mémoires de guerre. Jusqu’ici, le roc d’1m96 à la volonté de fer n’a jamais flanché, il est de ces hommes durs, qui ne tombent pas. Ce jour là, aux alentours de 19 heures, il se plaint d’une gène dans le dos. Quelques minutes plus tard, il s’écroule au sol et succombe à une rupture d’anévrisme. La France perdait alors un de ses illustres représentants.

Dans ses volontés testamentaires rédigées dès 1952, fidèle à lui même, le fondateur de la Vè République exige une « cérémonie extrêmement simple », pas « d’obsèques nationales… ni président, ni ministres ». Le 12 novembre, ses sobres funérailles ont lieu dans son village, réunissant son entourage proche et l’Armée. Au même moment, au pied de Notre-Dame de Paris, le monde entier, dont quelque 33 souverains d’État et plus de 7000 fidèles, est réuni pour honorer le chef de la France libre.

Une pléthore d’hommages

Impossible d’outrepasser le cinquantenaire de ce jour gravé dans l’Histoire du pays : responsables politiques de tout bord, médias de toute échelle, chacun commémore à sa façon. L’actuel président Emmanuel Macron s’est quant à lui rendu à Colombey, avec sa femme, dans l’après-midi.

Une chose est sûre, notre héros national demeure l’une des rares figures à faire l’unanimité, et sa vie n’a pas fini d’inspirer auteurs et réalisateurs. Depuis la rentrée, une vingtaine d’ouvrages, dont une élogieuse biographie parallèle (avec Mitterrand) par Michel Onfray, et plusieurs émissions, dont une série de France 2 et un cycle documentaire inédit d’Histoire TV, lui ont été consacrés.

Charles De Gaulle est bien plus qu’un grand homme d’État. C’est un héros historique, symbole de toute une nation. Le visage de « la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle ».

Discours mythique, improvisé lors de la Libération de Paris.