#LaRefPilotéeDuJour : Lewis Hamilton continue d’écrire sa légende

Lors du Grand Prix du Portugal, Lewis Hamilton a devancé Valtteri Bottassa et Max Verstappen. Deux semaines seulement après avoir égalé Michael Schumacher, il signe une 92ème victoire-record en Formule 1. Avec 8 succès en 12 courses cette saison, le Britannique fonce tout droit vers un nouveau sacre. Vroum.

Le sextuple champion du Monde continue de surpasser son prédécesseur allemand. Il a pourtant bataillé pour l’emporter ce dimanche, sous une météo pluvieuse. Auteur d’un début de course timide en raison de pneus « mediums », lents à faire monter en température, il a peiné à conserver l’avance de sa pôle position – la 97ème en carrière, record également – face à son rival et coéquipier chez Mercedes, Valtteri Bottassa. Mais le pilote de 35 ans n’a pas tardé pas à recoller son concurrent et a fini par le déborder assez facilement au 7ème des 66 passages imposés dans ce 12ème GP du Mondial. Sur la ligne d’arrivée, il lui collera finalement 25 secondes.

«Je veux dédier ce record à tous les gens de l’équipe, ici et à l’usine»

En l’emportant à Portimao, Lewis s’impose dans un 27ème Grand Prix différent, sur un 28ème circuit. L’Homme de tous les records a fait preuve de fierté, modestie et grandeur au moment de célébrer : « Je veux dédier ce record à tous les gens de l’équipe, ici et à l’usine. Ils ont innové, repoussé les limites pour nous mener plus haut. C’est un tel privilège de travailler avec eux. Je suis reconnaissant pour toute la fiabilité, la performance qu’on a chez Mercedes. A nos adversaire aussi qui continuent à nous pousser. On ne se repose pas sur nos lauriers. C’est la chose la plus incroyable car ça vous inspire. C’est une collaboration unique. »

Toto Wolff, dirigeant autrichien de l’équipe Mercedes, ne tarit pas d’éloges pour expliquer l’énième succès de son poulain : « Il y a beaucoup de réflexion chez lui, d’apprentissage, de compréhension des pneus pour la course, et il était là, à attendre confortablement au début, dans les premiers tours. Puis il est monté en gamme et il a imprimé un rythme incroyable. ». Et d’ajouter, nostalgique : « 92 victoires, y aurions-nous pensé lorsque nous nous étions embarqués dans le projet en 2013 ? C’est un nombre presque irréel. » À noter que le contrat avec le constructeur de la superstar se termine en décembre prochain et n’a pas encore été renouvelé. Ce dernier lie sa prolongation future à l’avenir de son patron, et ne cache d’ailleurs plus son envie d’un sport automobile davantage écologique, notion quelque peu étrangère à l’univers de la F1.

Lewis Hamilton continue sa percée légendaire dans l’histoire de la Formule 1, laissant celui qu’on appelait « le Baron rouge » dans le rétro. Son éthique de travail, son mental, sa condition physique – rappelons qu’il est végan :’) – en font une #Ref all-time de sa discipline. Et du sport en général.