#LaRefDoréeDuJour : Dinos obtient sa première certif’

7 ans après son premier projet L’Alchimiste, le rappeur français voit or. Taciturne, sorti en novembre 2019, comptabilise enfin les 50 000 ventes requises pour être certifié. Deux jours après avoir annoncé Stamina, son prochain album, le rappeur originaire de la Courneuve peut jubiler.

Quel chemin parcouru pour Dinos, qui obtient une certification méritée. Admiré du public, respecté par ses pairs, le voir gratifié de l’or fait sens. Avec Taciturne, le rappeur a proposé l’un des meilleures opus de sa carrière. Sincère, introspectif, touchant et ouvert au grand public. On apprécie du pur Dinos à travers On meurt bientôt, Mack Le Bizz Freestyle ou Quand les cailleras prient, tous trois dignes de futurs classiques du rappeur. On découvre également un Dinos polyvalent, capable de sons moins kickés sur N’Tiekar, No Love (feat Marie Plassard) ou encore Oskur. Un projet complet, rempli d’amertume (fidèle au personnage), récompensé à juste titre.

Car celui qui répondait autrefois au nom de Dinos Punchlinovic vient de loin. Dans le rap depuis le plus jeune âge – on se souvient de ses Rap Contenders à seulement 17 ans -, Nosdi a connu un parcours controversé. Il est légitime de penser que son premier disque d’or arrive tard au vu de son talent. Les 4 années de disette (2014-2018) durant lesquelles l’artiste n’a rien sorti n’ont pas aidé. Au final, il est revenu plus fort, avec deux projets brillants (Imany en 2018 et Taciturne donc), qui ont comblé les attentes. Sa réaction sur les réseaux fait d’ailleurs référence à l’époque de Namek, sorti en 2014, où Jules rappait : « Si j’fais disque d’or, je rachète le grec de ma tess« .

« Go racheter le grec de ma tess. Merci à vous tous, merci à Oumardinho, merci à Dieu. Stamina, dispo en préco. »

Après Taciturne doré, Dinos se dirige désormais vers un nouveau défi : faire encore mieux avec Stamina. Pour acheter cette fois un bloc de sa tess’ ? À suivre.