#LaRefReportéeDuJour : « Kaamelott – Premier Volet » devra encore attendre

Les fans de la série culte de M6 sont inconsolables. Le réalisateur de Kaamelott, Alexandre Astier, a annoncé hier via les réseaux sociaux que son film ne sortira pas à la date escomptée. Le premier volet de la trilogie compte parmi les victimes culturelles du couvre-feu.

Les incontournables aventures du Roi Arthur (version parodique) devront encore attendre avant de débarquer sur le grand écran. Le premier acte de la trilogie, déjà reporté au 25 novembre en raison des restrictions sanitaires, subit le même sort aujourd’hui. L’adaptation ne verra finalement pas le jour le mois prochain. Aucune future date de sortie n’a été évoquée.

Les récentes mesures annoncées par le gouvernement ne laissent pas le choix aux salles de cinéma : les séances de 20h et 21h sont déprogrammées. Le couvre-feu, en vigueur depuis samedi dans huit métropoles et toute l’île de France, a découragé la SND (Société Nouvelle de Distribution, filiale du groupe M6) quant à la production de KV1. Le distributeur ne souhaite pas courir le risque de subir des pertes au vu des restrictions (nombre de personnes et espace limités). En effet, l’adaptation au cinéma de Kaamelott représente un enjeu financier trop important de la filiale (15 millions d’euros) pour louper le coche. À en croire les termes du communiqué, les inconditionnels de la série devront s’armer de patience puisque le film ne devrait entrer en salle qu’une fois l’épidémie ralentie.

L’attente commence à se faire longue pour Alexandre Astier et ses fans. La dernière image de Kaamelott remonte à 2009 où le Roi Arthur, faible, nous quitte en confiant le pouvoir à Lancelot. Sous l’emprise de Méléagant, le nouveau roi sème le chaos. Arthur se réfugie alors à Rome avant de préparer son retour au combat. Comment va-t-il se rétablir ? Pourra-t-il retrouver le Royaume de Logres ? 10 mois après les premières images du tournage présentées dans un teasing, les spectateurs avisés des chevaliers de la table ronde doivent se faire une raison. Ils n’auront pas de réponses à leurs questions avant un petit bout de temps. D’ici là, on vous laisse avec la bande annonce du premier volet de la trilogie :