#LaRefEfficaceDuJour : Dario Benedetto voit triple à Nîmes

Dans le cadre de la 27ème journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille se déplaçait au stade des Costières de Nîmes. En l’emportant 3 à 2, les phocéens renouent avec la victoire après 2 défaites consécutives, bien portés par l’efficacité devant les cages de leur N°9, Dario Benedetto. Auteur d’un coup du chapeau, l’Argentin dépasse la barre des 10 buts en championnat cette saison. Ce qui permet à l’OM de consolider sa place de dauphin du classement, et d’avoir le regard braqué vers une qualification en Ligue des Champions. Et cette fois, ils peuvent réellement y croire.

3 tirs tentés, 3 buts

Arrivé en provenance de Boca Junior lors du dernier mercato estival, contre 14 millions d’euros, l’avant-centre de 29 ans réalise une première saison convaincante sur la canebière. Auteur de 11 buts en 27 matchs toutes compétitions confondues, il traversait cependant une période creuse et restait sur une prestation ratée contre Nantes au Vélodrome. Face à Nîmes, très vite menés, les marseillais ont su faire preuve de caractère pour aller chercher les 3 points, grâce notamment à un bon Steve Mandanda, mais aussi et surtout, à un « Pipa » Benedetto des grands soirs. Égalisant sur un service en une touche de balle de Bouna Sarr, il donne l’avantage à son équipe d’un lob intelligent à l’approche de la mi-temps. À la 68ème minute, en parfait renard des surfaces, il reprend un tir détourné et crucifie Paul Bernardoni, le portier nîmois. 3 tirs tentés, 3 buts. Premier hat-trick sous le maillot phocéen pour Super Dario, qui égale au passage un record de 10 buts inscrits à l’extérieur détenu par Jean-Pierre Papin. « Je pense qu’il était énervé parce que les choses ne se sont pas bien passées contre Nantes », déclare son entraineur André Villas-Boas, ravi de la saison de son joueur. Souhaitons-lui d’être vexé plus souvent !

L’OM poursuit sa très bonne saison et compte 8 points d’avance sur le Stade Rennais, 3ème. En attendant le retour imminent de Florian Thauvin sur les terrains, ils peuvent compter sur « Pipa »Benedetto. Adoubé par les supporters pour son abnégation et sa grinta, l’Argentin a éteint les débats incessants autour du fameux poste de N°9 marseillais. Ces derniers peuvent le crier haut et fort, ou au moins le croire : ils tiennent leur « GRANTATAKAN » !